Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi : Chapitre 7

25 novembre 2018 0 Par Madae

Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi

Info : L’auteur a utilisé une signalétique différente lors des dialogues.
«  » pour les humains
 »  » pour les démons/bêtes

 

Chapitre 7 – Mon skill unique a montré un effet imprévu
partie 2

 

C’est le cinquième jour depuis notre départ de Kearl.

	« Installons-nous ici pour la nuit. »

Werner est toujours, celui qui donne l’ordre de dresser le campement lorsque le soleil se couche.

	« Alors je ne vais pas hésiter, je vais utiliser la viande de sanglier rouge. »
	« Oh, Je suis impatient d'y goûter. »

Le sanglier rouge est un gros cochon roux que les membres de Iron Will ont tué en chemin. Les cadavres des gobelins et des loups (appelés loups gris) ont été laissé tels quels car il n’y avait pas de matériaux rentables. Mais, un sanglier rouge a ses crocs, sa viande et sa peau qui peuvent être vendus à un prix raisonnable. Et les connaissances des aventuriers leur permettent de développer une capacité de démantèlement, et celle de mes gardes du corps est incroyable. Le problème est qu’ils ne peuvent pas tout transporter. En entendant qu’ils ne pouvaient emporter que la moitié de la viande, je leur ai proposé de la mettre dans mon espace de stockage. Et du coup, ils me laissent cuisiner la viande de sanglier. Au début je voulais faire des steaks, mais cela prend trop de temps, donc j’ai rejeté cette idée. Je vais faire plutôt du porc sauté au gingembre, mon plat préféré.
D’abord, je tranche finement la viande, puis la fait mariné soigneusement dans la sauce au gingembre achetée dans mon supermarché personnel. Je coupe le chou en morceau pendant que la viande s’imprègne de la sauce. Et comme d’habitude, je prépare la soupe avec les sachets instantanés.

	« Le dîner est prêt. J'ai préparé la viande du sanglier selon une recette de chez moi. Je ne sais pas si cela vous 
conviendra... »

Le porc sauté au gingembre garni avec le chou fut servi dans une assiette en bois et accompagné d’un bol de soupe ainsi qu’un morceau de pain.

	« Oh, ça met l'eau à la bouche ! » (Werner)
	« Qu'est-ce que c'est...Mmmm ? » (Vincent)
	« Délicieux, c'est la première fois que je mange quelque chose d'aussi bon » (Rita)
	« J'ai toujours aimé la viande de sanglier rouge, mais ça n'a jamais été aussi bon » (Franca)
	« C'est la première fois que je mange du choux cru, mais c'est incroyable avec la viande. » (Ramon)

Oh, c’est une tempête de louanges.J’ai juste cuit la viande avec une sauce au gingembre et le chou est juste du chou.
Je me disais aussi que c’était bon. Tout en écoutant les exclamations de tout le monde, j’ai soudainement entendu une voix quand je mangeais. Tout à coup, quelqu’un m’a appelé.

	" Humain ! Donne-m’en aussi. "

Le propriétaire de cette voix était un loup qui avait une magnifique et brillante fourrure, bien plus belle que tous ces autres loups que l’on a croisés. Les aventuriers se raidirent et ne firent plus le moindre mouvement.

	" Eh, humain, ne m'entends-tu pas ? "

J’ai timidement offert mon assiette de porc sauté au loup. Il se mit à manger le tout en une seule bouchée en ruminant.

	" Mm, c'est délicieux mais pas suffisant. Apporte m'en plus. "
	« Fe... c'est un Fenrir... » Murmura de peur, Werner.

Est-ce un démon suffisamment puissant pour pétrifier des aventuriers aussi expérimentés que Iron Will ? Même si on est proche du royaume de Feenen, que dois-je faire ?

	« Mu...Mukôda, faites ce qu'il vous dit. »

Même si Werner me dit ça, je n’ai plus de porc sauté.

Ce loup peut comprendre le langage humain, donc si je fais comme il me dit, nous devrions pouvoir nous en sortir.

	« Hurm, hurm, Je n'en ai plus, il faut que j'en refasse. Est-ce que tu pourrais attendre un peu ? »
	" Oui, Je vais attendre, mais fais vite. "

Je finis par cuisiner hâtivement beaucoup de porc sauté au gingembre dans l’espoir que nous puissions échapper au fenrir. Il se mit à manger avec gourmandise ce que je venais de préparer. Mais ça ne lui suffisait toujours pas, et à la fin, j’avais cuisiné sept ou huit kilogrammes de porc.

	" C'était bon. Tu es excellent pour avoir réussi à me satisfaire avec si peu de viande. "

Hein ? Sept ou huit kilogrammes de viande c’est peu pour lui ? Combien en mange-t-il normalement ?

	" Eh bien, formons un contrat..."

…..? c’est quoi un contrat ?

	" Oh, tu m'écoutes ? Je te dit de former un contrat de familier avec moi. "

Je me souviens d’avoir lu ce genre de chose auparavant. N’était-ce pas des aventuriers appelés dresseurs ? Non, non, non, c’est mauvais. C’est un démon qui parle, non ? Un démon qui pétrifie même les membres de Iron Will, non ? Avoir ce type de démon comme familier…… il faut être fou !

	« Euh, hé bien, je regr... »
	" Hein ? "
	« Non, je disais, je regr... »
	" Alors ? "
	« …............ »

Saloperie, tu vas me laisser refuser, oui ?

	" Tu n'as tout de même pas l'intention de rejeter ma proposition, Moi, un Fenrir qui est protégé par la déesse 
du vent, la grande Ninril ? Je ne pense pas que vous puissiez me faire quoique ce soit. Alors qu'en dis-tu ? "

Un Fenrir qui parle humain ? Les membres de Iron Will m’ont fait des signes, par contact visuel, me disant juste d’accepter. Il n’y a pas moyen que je refuse ce contrat ? Hé bien, dans ce cas, ce n’est même plus un choix mais une obligation.

	« Je comprends » Finis-je par dire.

Le Fenrir sembla satisfait et répondit « hum » en hochant la tête.

	" Approche. "

Je n’avais plus le choix, je me rapprochais donc de lui.

	" Viens plus proche. Tu dois être juste devant moi. "

Et je fis ce qu’il me dit. Nous étions si proches.

	" Nous allons accomplir le rituel maintenant. "

Après avoir dit cela, il plaça son front contre le mien. À son contact, mon corps se mit à briller momentanément.

	" Ça conclu notre contrat. Hum ? Tu possèdes la compétence « évaluer », es-tu un héro invoqué d'un autre
 monde ? "

Hou, là là. J’ai immédiatement sauté sur lui pour lui fermer la bouche.

	" Mum, mum, qu'est-ce que tu fais ? "
	« C'est un secret. » lui murmurais-je.
	" Oh, c'est vrai ? Je comprends. Vérifie ton statut. " Il avait parlé à voix basse pour que je sois le seul à
 l'entendre.

À cause de l’insistance du Fenrir, je vérifiais mon statut.

[Statut]
		 Nom  Tsuyoshi・Mukôda 
		 Age  27 
		 Métier  Homme d'un autre monde invoqué par erreur  
		 Niveau  Vitalité  100 
		 Magie  100 
		 Attaque  78 
		 Défense  80 
		 Agilité  75 
		 Compétences  Évaluer   Stockage d'objets    Dresseur de démons
				< Familiers >	 Fenrir
		 Compétence unique   Supermarché en ligne 

Oh, j’ai plus de compétences. Il y a maintenant une ligne écrit Fenrir.

	" Hé bien ça à l'air bon. "
	« Tu peux le voir aussi ? » demandais-je au Loup.
	" Pour qui me prends-tu ? Étant sous la protection de la grande Ninril, déesse du vent, bien sûr que j'ai une 
compétence d'analyse. "

Est-ce normal ? Quoi qu’il en soit, que se passe-t-il maintenant ?

	" Maintenant je suis ton familier. À cause de cela, tu dois bien t'occuper de moi. As-tu bien compris ? "

Compris ? Oui, ce n’est pas sorcier. Prendre soin de lui, est-ce le principal devoir lorsqu’on a un familier ?

	" Il me faut 3 repas par jour. "

…..Hey ! Trois repas par jour, cela veut dire qu’il est devenu complètement accro à ma cuisine. Est-ce que c’est pour ça qu’il a décidé de passer un contrat avec moi ? C’est impossible ?

	" Hé, les autres là-bas, j'ai passé un contrat avec ce type. Vous n'avez plus besoin d'avoir peur, je ne vous 
attaquerais pas. "

En entendant Fenrir dire ça, tous les Iron Will furent surpris.

	« Euh, tout le monde, je comprends ce Fenrir, il semble connaître notre langage alors tout ira bien... »
	" Oh, j'ai oublié. Puisque tu es mon dresseur, tu dois me donner un nom. "
	« Euh, c'est si soudain, alors... euh..pourquoi pas... Médor »
	" Maître, es-tu stupide ? "

J’ai dit Médor par reflex. Il est stupide d’avoir peur d’un loup attiré par la nourriture.

	« Ne t’énerve pas. Que dis-tu de Koro ? »

Après avoir dit ce nom, Fenrir renifla de mécontentement. Quel égoïste !

	« Hé bien, puisque tu es un Fenrir, pourquoi pas Fell ? »
	" Fell ? Ça me convient. "

Enfin. Ainsi donc le nom du Fenrir était maintenant Fell. Pendant ce temps, les membres de Iron Will ont commencé à bouger. Le plus rapide à se reprendre, après avoir eu peur et pleurer, fut Werner.

	« Mu,Mukôda... »
	« Oh, Werner. Vous allez bien ? »
	« Oui, oui, je vais bien, mais...ne me dis pas que c'est le légendaire Fenrir... »

Quoi ? Vous dîtes légendaire ? Le démon qui a été dompté par ma cuisine ?

	« Il y a 300 ans, il y a eu un témoignage de l'apparition de cette légende, mais je n'ai jamais entendu parler 
d'un humain formant un contrat avec un fenrir. »

Ohhh…

	" Je suis le seul Fenrir dans le coin. D'après ce que j'ai entendu, il a 700 ans, il y a eu une personne qui avait 
conclu un contrat avec. J'ai plus de 1000 ans et c'est la première fois que passe un contrat. "

Hein, Il a mille ans ?

	" Juste pour manger de délicieux repas, je peu bien passer quelques décennies à servir un humain. Je ne suis 
pas perdant. "

Ha,ha,ha…Il vient d’avouer n’avoir fait cela que pour la nourriture. Il semble être considéré comme une bête légendaire, mais est-ce vraiment une bonne chose ?