Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi : Chapitre 51

Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi : Chapitre 51

6 décembre 2018 0 Par Madae

Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi

 

Chapitre 51  Pression silencieuse

 

 

Le Chariot s’arrêta au couché du soleil.

	« C'est suffisant pour aujourd'hui. »

Monsieur Lambert ordonna l’arrêt et du coup, tout le monde a préparé le campement pour la nuit.

	" Hey, n'oublie pas ta promesse ! "

Oh, j’ai promis quelque chose à Fell ?

	" Tu as dit que tu me feras un luxueux repas. Tu te rappelles maintenant ? "

Oh, alors je l’ai fait. J’ai complètement oublié avec toute cette agitation, mais Fell s’en ait souvenu, bien sûr.

	« J'ai compris, j'ai compris, alors qu'est-ce que tu veux manger ? »
	『 Sui veut manger du croustillant. 』
	" Ooh, ce que tu as fait l'autre fois me semble bien. Kaarage pour moi aussi. "

C’est deux là sont d’accord pour ce genre de chose. Je n’avais pas si faim, mais quelque chose de chose peut être une bonne idée. Puisque j’ai promis à Fell un luxueux repas, j’ai décidé de faire deux saveurs différentes, une à base de sauce soja et une autre à base de sel. Pour la viande, j’ai choisi de la viande de serpent noir et ce qu’il reste de cockatrice et d’oiseau de roche, et de les frire avec de la sauce soja et du sel.

	『 Maître, je peux en manger.... 』
	« Attends un peu. »

Je mets le kaarage dans des plats et les place devant Fell et Sui.

	『 Oh, c'est différent. C'est aussi délicieux... 』

Ah, Sui a remarqué. Ça fait du bien d’être félicité. Fell, lui, est silencieux comme d’habitude, gobant le kaarage. Je suppose que c’est bon pour toi aussi vu la façon dont tu le dévores. Bien, je peux toujours en cuire d’autre…
Monsieur Lambert, un garçon qu’il a engagé et les membres de Phoenix se sont tous regroupé autour de nous. J’étais silencieusement dévisagé. Quelques-uns d’entre eux en salivaient même. La pression………. Oh, OK. J’ai compris.

	« Tenez, servez-vous... »

Je poussais un plat de kaarage dans le direction et bondit en arrière comme ils ont plongé dessus.

	« Excusez-nous... »
	« Vraiment, je ne pouvais pas attendre pour en goûter... »
	« Ummmm ! »
	« Oh, Si Bon, c'est merveilleux... »
	« Je n'ai jamais mangé quelque chose d'aussi bon... »

Les aliments frits sont populaires après tout. Après ça, j’ai frit et frit continuellement. Cuisiné juste pour Fell et Sui est déjà du sacré boulot, mais cuisiner pour tout le monde est bien plus difficile. Et le pire de tout, à la fin, il ne m’en restait même plus. Je ne pouvais rien y faire, j’ai acheté sur le web super un pain garnit quand personne ne regardait. J’ai, finalement, mangé ça. Merde.
D’un autre côté, je n’ai pas à faire le guet cette nuit. Fell met toujours une barrière alors je n’ai jamais besoin d’avoir un guet, bien que tout le monde le fait lors de nuit à la belle étoile.

	« Pour te remercier de nous avoir sauvés et de nous avoir donnés de si délicieux repas, s'il te plaît, passe une 
bonne nuit tranquille, sans interruption. »

Les membres de Phoenix m’ont dit ça, alors je suis allé joyeusement me coucher.

	« Hey les idiots, quelques rations de voyage pour vous. C'est pas très bon mais vous pouvez soit, les manger, 
soit vous affamez. »

Rash qui prenait le premier tour de garde, donna finalement un peu de nourriture aux bandits que nous avons attrapé.

	« Tentez de vous enfuir et je vous découpe en morceaux. »

Les aventuriers ne sont pas totalement sans cœur, mais les bandits récoltent ce qu’ils ont semé. Comme ça faisait un peu moment depuis le combat, j’ai pensé que quelques bandits risquent de créer quelques problèmes plus tard, alors j’ai ajouté quelques menaces en plus.

	« Nous allons dormir, mais ses oreilles fonctionnent très bien, juste pour que vous le sachiez. »

J’ai dit ça en regardant Fell.

	" Même endormit, je suis toujours prêt pour combattre. Rash n'aura pas à lever le petit doigt, je vais 
déchiqueter tous ceux qui tenteront de s'échapper. "

À ses mots, les bandits tremblèrent de peur.

	" C'est ça, si vous ne voulez pas finir comme votre chef, restez calme cette nuit. "

Les menaces de Fell semblent être réellement efficaces.
Je ne pouvais utiliser un futon pour cette nuit, alors je me suis emmitouflé dans mon manteau pour la première fois depuis un moment. Sui préfère aussi le futon, alors elle s’est plainte un peu. Je lui ai expliqué que c’était juste le temps d’arriver en ville, lui demandant d’être patiente. Ah, petite Sui, tu es trop chou. Je me suis promis que je ferais quelque chose de bon pour Sui demain.