Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi : Chapitre 30

Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi : Chapitre 30

5 décembre 2018 0 Par Madae

Tondemo Skill de Isekai Hourou Meshi

 

Chapitre 30 Ça faisait si longtemps que je n’avais pas mangé de poisson

 

 

Hé bien, c’est la première fois depuis si longtemps. Comment je devrais le cuisiner ? Je devrais griller des truites violettes entières avec du sel, et faire des filets de truites reines, hum, peut-être en papillotes ou façon meunière c’est pas mal non plus. Si c’est comme ça, il n’y a plus de beurre et j’ai aussi besoin de farine de blé. Après ça, je dois aussi acheter des champignons pour les papillotes.
J’ouvre le web super, et achète du beurre, de la farine, des champignons, et l’assaisonnement que j’utilise habituellement avec le poisson. Ensuite, je ne dois surtout pas oublier le papier d’aluminium dont je vais me servir pour les papillotes. Autrement, oh, ça devrait être bon normalement.
J’ai acheté les ingrédients dont j’avais besoin et commença à cuisiner. Je vais faire griller les truites violettes entières avec du sel alors, si c’est ça, c’est encore plus délicieux quand elles sont grillées au feu de bois, alors je devrais commencer par chercher du bois. On est dans une forêt alors le bois fut rapidement trouvé. Je l’allumais finalement. Bien sûr, je l’ai allumé en utilisant la magie du feu. Je m’entraînais aussi, alors je suis devenu meilleur avec la magie du feu. Après tout ça, la préparation pour cuisiner est terminée.
D’abord, je vidais les truites violettes. Il y a des gens qui disent aussi que l’amertume des organes donne un bon goût, mais je n’aime pas trop ça alors je suis dans le groupe des personnes qui vide les poissons. Après avoir tout vidé, je les embrochais avec des branches de taille décente que j’avais ramassé plutôt en préparant le feu, et ensuite je les saupoudrais de sel. Après, je les piquais dans le sol tout autour du feu pour les laisser cuire. Pendant que ça cuit, c’est le tour des truites reines.
D’abord, je les coupais en filets. Oh…..il y a beaucoup de chair le long de la colonne vertébrale. Bien, tant que la colonne vertébrale est retirée c’est bon, même si la forme est un peu bizarre. Ensuite, c’est la préparation en papillotes. Après avoir étalé du beurre sur le papier d’aluminium et ajouté les oignons, je plaçais le filet de truite reine et saupoudrais le tout légèrement de sel et de poivre. Par-dessus, je plaçais les Shimeji et Enokitake (les champignons) et arrosais le tout légèrement de vin, rajoutais du beurre et fermais la papillote. Et je commençais à les faire cuire sur le bord du feu. Ensuite c’est la façon meunière.
Je saupoudrais du sel et du poivre sur la surface du filet de truite reine et retirais l’humidité après un moment. Après avoir fait ça, je mettais un tout petit peu de farine et cuisis les deux faces du filet dans une poêle.
Oh, il semblerait que les truites violettes soient prêtes, les papillotes ont aussi commencé à gonfler, alors c’était réellement bien cuit. J’enlevais les truites violettes du feu et les alignais dans un plat. Les papillotes sont gonflées, alors c’était prêt il ne manquait plus que de rajouter un peu de ponzu. J’en ai mis aujourd’hui parce que j’en avais envie. En plus, j’ajoutais de la sauce soja avant de refermer les papillotes, la sauce soja au beurre est aussi délicieuse, et juste ajouter du sel est du poivre est bon aussi.
J’alignais les truites reines meunières dans un plat, et terminais ce plat en ajoutant de la sauce tartare que j’avais acheté sur le web super. L’habituelle sauce soja au beurre meunière est très bonne aussi, mais puisque j’ai utilisé le beurre dans les papillotes, j’ai ajouté de la sauce tartare.

	« Fell, c'est prêt..... »

Je l’appelais, et il vola vers moi. Il croqua dans une truite violette grillée.

	" MMM, MMM, du poisson après si longtemps c'est extra. "

Dieu merci alors. Hé bien, je devrais aussi manger. En accompagnement j’ai pris ça, je l’ai vu sur le web super, alors je commençais à vouloir en boire après si longtemps, une canette de bière. Ce n’est pas que j’aime beaucoup l’alcool, mais on veut en boire de temps en temps, non.
Les truites violettes grillées sont croquantes et délicieuses. Les papillotes aussi, la truite reine et les champignons ont très bon goût et se marient parfaitement entre eux et avec le ponzu.
En ce qui concerne la meunière, la truite reine riche en protéine est super bonne avec la sauce tartare. Bien que ce soit moi qui l’ai fait, c’est vraiment bien cuisiné. Et c’est encore meilleur accompagné d’une bière. *GlouGlou*, c’est si bon la bièèèèèèèère.

	" Il n'y en a plus, donne-m'en encore. Celui enveloppé par le truc argent et la blanche est aussi bonne. La 
blanche à un goût bizarre mais c'est bon quand même. "

Ah….Oui, oui. Papillotes et meunière, n’est-ce pas ! Fell aimait la sauce tartare, heu…..la sauce tartare…..c’est délicieux après tout. J’ai cuisiné plusieurs papillotes et truites reines meunières en buvant une bière. J’en ai fait à la fois à la sauce soja beurre et aussi au sel et au poivre, pour les papillotes. Et puisque Fell aimait la sauce tartare, j’ai refait exactement la même préparation pour la meunière. J’ai continué de cuisiner des « encore ».

	" Ffff, le poisson, après si longtemps, était bon. "

Puisque Fell qui aimait énormément la viande, semblait ne pas avoir de problème avec le poisson, je devrais cuisiner aussi du poisson à partir de maintenant. Heureusement, on a récupéré beaucoup de poisson aujourd’hui. Et il en a un gros aussi. Je devrais demander, la prochaine fois que je visite la guilde des aventuriers, qu’il me le découpe.