Isekai Yururi Kikou : Hors Série 1

Isekai Yururi Kikou : Hors Série 1

2 décembre 2018 0 Par Madae

Isekai Yururi Kikou

 

Hors Série 1 : Chaleur

 

 

Ventre, vide.
Froid.
Mal.
Avant que je me rends compte, petite sœur, ensemble.
Noir, froid, pièce.
Matin ? Et nuit ? Deux fois.
Nourriture vaseuse, j’ai mangé un peu.
Après ça, pas bouger, assis.
Je, combien de temps, être ici ?
Je veux sortir, d’ici.
Dehors, laissez-moi.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

	« Saleté de gamins, sortez ! »

Je peux partir ?
Quand, je sors, un chariot ? Je suis mis dedans.
Où, vers ?

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

CliquetisCliquetis, ça bouge.
Inconnu, endroit.
Où, être emmenés ?

	« Des Montres ! Qu'est-il arrivé à l'escorte ?! »
	« Il y en a trop ! Ils arrivent par ici. »
	« Tsk ! Mince. Utilise les enfants et fuyons. Balances-en un ! »

Ah, stop.
Tu fais quoi, à petite sœur.

	« Hey, un seul suffit comme leurre ! »

Non.
Ne laisse pas.

	« Arrête de tergiverser. Les deux irons, grouille ! On y va. »

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Mal.
Chose, arrive.
Doit fuir.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Quelqu’un, là ?
Quoi faire ?
Juste, regarder ?

	« Êtes-vous perdu ? Êtes-vous venu ici tout seuls ? »

Mauvais, sens pas là.
Une bonne personne, peut-être ?
Avec magie, fait propre nos corps.
Bobos, partis aussi.
Gentil, personne, me demande ?

	« Tenez, mangez. »

Manger, peut ?
Pour nous ?
…………Bon.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Je suis, Allen.
Petite sœur, est, Elena.
Nom, on a.
Heureux.
Bon garçon, caresse, tête.
Fort, câlin nous.
Chaleur.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Bon, repas, donne plein nous.
Dormir, ensemble.
Quand réveillé, bonjour, il dit.
Gentil, visage.
Chaleur, mains.
Oniichan (Fr = Grand frère), j’aime.
Tou—jour.
Pour toujours, ensemble, veut rester.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Lâcher, oniichan !

	« Allen, Elena. Attendez ! »

Colère ?
J’ai fait, mal ?
Je suis désolé.

	« .......Ne.....nous.....abandonne pas...... »

Non.
Rester ensemble.
Pas nous abandonner.

	« En aucune façon je ne vous abandonnerais ! Tout va bien, d'accord ? »

Vrai ?
Être, ensemble, d’accord ?
Rester, avec Oniichan, d’accord ?
Je vais être, bon garçon.
À partir maintenant, toujours, ensemble !