Isekai Yururi Kikou : Chapitre 26

Isekai Yururi Kikou : Chapitre 26

6 décembre 2018 1 Par MADAE

Isekai Yururi Kikou

 

Chapitre 26 : Instructions de cuisine

 

 

Quand le soleil se coucha, nous sommes arrivés au lieu du campement. Je voulais préparer le dîner, mais apparemment les chevaliers sont en charge des repas. Ceux qui en sont chargés sont Cain-san et Heinz-san. Le menu de ce soir est de la viande de hight orque en brochette, de la soupe, et du pain dur. Cain-san verse de l’eau dans un gros pot et y met un petit peu de légumes déshydratés. C’est ça la soupe ? Heinz-san, quant à lui, prépare la viande. Il coupe la viande de hight orque en gros morceaux et la pique sur des brochettes……..des brochettes avec des bouts de viande de la taille d’un poing ?
……………………….N ?

	« Stop, attendez ! »
	« Takumi-san, quel est le problème ? »

J’ai hésité de les interrompre, mais……je peux pas regarder ça ! Je me sens vraiment mal à ce propos…….

	« Je veux juste vérifier, mais.....allez-vous mettre autre chose dans la soupe ? Après l'avoir faire cuire ? »
	« Non, je vais juste l'assaisonné de sel à la fin ! »
	« …......... »

Sérieux…………

	« Est-ce vous allez cuisiné de la viande de cette taille ? »
	« Oui ! »
	« …........... »

………………………Oh mon………….est-ce normal ? Apparemment, il n’y a rien d’étrange avec ça………..Non non ! En effet, les repas au « Komadori Pavillon » n’étaient assaisonnés que de sel. Cependant, il était réellement délicieux. Ce n’est pas normal !

	« D'abord, la soupe. Ne vous manque-t-il pas des ingrédients ? Ça va seulement avoir le goût du sel, si vous 
faites ça comme ça...... Ensuite, faites les morceaux de viandes plus petits, s'ils sont trop gros ils ne seront pas 
assez cuits, mais s'ils sont trop petits ils seront vite brûlés. »

Les gens d’ici disaient que les pains à la crème étaient délicieux. Ça veut dire que leur palais fonctionne correctement. Alors pour quelle raison le négligent-ils ? Quand j’ai demandé à Wald-sama et aux autres chevaliers……………

	« Nous ne sommes pas vraiment des hommes qui savent cuisiner, tu sais. »
	« À chaque fois que nous devons camper, c'est surtout du genre « tant qu'on mange ». c'est plus facile de 
stocker du pain dur et de la viande séchée plutôt que la soupe. »
	« Et c'est aussi, parce que dans cette unité, Cain et Heinz sont ceux qui cuisinent le mieux. »

La plupart des chevaliers sont des nobles. Alors, il doit être normal pour de ne pas pouvoir cuisiner. Cependant, puisqu’ils sont d’origine noble, ils doivent avoir un palais délicat……..ça ne semble pas leur poser de problème. Ils doivent probablement s’en accommoder lors de campement extérieur. Après ça, j’ai demandé au groupe du Souffle du Dragon………….

	« Nous aussi, on mange toujours de la viande séchée et du pain dur. »
	« Iris ? Non, impossible. Celle-là ne peut pas cuisiner...mon »
	« Au contraire, cette idiote en fait des déchets dangereux. »
	« …...............Je peux vivre sans avoir besoin de savoir cuisiner ! »

J’ai eu le même genre de réponse. Apparemment, il n’y a pas de cuisinier décent. Non, mais je suis désolé. Je ne veux pas manger le repas que Cain-san et Heinz-san sont en train de faire. En plus, je dois faire attention à l’alimentation d’Allen et d’Elena. Leurs corps malnutris commencent enfin à redevenir normal. De la viande séchée et du pain dur ne sont pas bons, mais je ne vais certainement pas les laisser manger une soupe au sel et de la viande pas cuite.

	« Cain-san ! S'il vous plaît, coupez finement 3 ou 4 morceaux de viande et mettez les dans le pot ! Heinz-san, 
s'il vous plaît, coupez chaque gros morceaux de viande en 4 ! Je reviens tout de suite, alors s'il vous plaît finissez 
rapidement ! »

Je donne les instructions à Cain-san et Heinz-san en dépit de mon statut, quitte le camp et entre dans la forêt pour ramasser ce dont j’ai besoin. Bien évidemment, Allen et Elena me suivent. D’abord, assurer les ingrédients ! Ça devrait être bon d’utiliser les ingrédients de mon « stockage infini », mais je pense que ce serait mieux de ne pas les utiliser devant tout le monde. En plus, la forêt recèle d’ingrédients. Je peux ramasser ce qu’il me faut en l’espace de peu de temps sans avoir besoin d’utiliser ceux de mon « stockage infini ».

	« Je suis de retour ! »

Après être revenu au camp avec des plantes mangeables et des champignons dans chacune de mes mains, je me mets immédiatement à cuisiner.

	« C'est ? »
	« Herbe Ena et graine bleue. Ce sont deux plantes mangeables. Et ça, c'est un champignon Rook et un 
champignon Pétale. Ce sont des champignons comestibles. »
	« J'ai vu ceux-là sur le marché. »
	« Exact. Ils sont tous très commun après tout. »

J’ai donné leur nom et ai expliqué la fonction des plantes que j’ai cueillies à Cain-san et aux autres intéressés. Toutes ces plantes et champignons sont vendus partout sur les marchés. Je pense qu’il leur sera plus facile d’accepter des choses aussi familières. J’ai donc choisi ces végétaux en fonction de ça. J’avais aussi trouvé des champignons rares qui n’apparaissent pas trop sur les marchés, mais je me suis empêché de les utiliser pour le repas vu qu’ils risquent de douter de mon « ils sont bons ». Ah, mais bien sûr, je les ai quand même pris et rangés dans mon « stockage infini ».

	« Ceux-là poussent partout, alors ça peut être bien de s'en souvenir. »

Après avoir ajouté les morceaux de viande, j’ai lavé et coupé les plantes, légumes et champignons pour finalement les ajouter dans le pot. Pendant que la soupe cuisait, j’ai piqué sur les brochettes les petits morceaux de viande, les ai saupoudrés d’un peu de sel, et les mis à cuire près du feu. Bien évidemment, je l’ai fait avec Cain-san et Heinz-san. Les deux hommes m’ont aidé sans rechigner. D’un certain point de vue, on dirait que je me mêle égoïstement de leur tâche. Je suis en quelque sorte désolé………. J’ai assaisonné la soupe, une fois que les légumes soit cuits. Comme la viande séchée est déjà salée, je l’ai juste assaisonné un tout petit peu. Les champignons et la viande séchée dans la soupe laissent une bonne odeur. Pour les brochettes, je les ai faites griller précautionneusement sans les exposer à une chaleur intense. Yosh, c’est prêt !

	« !!!!!!! »

Tout le monde a pris une bouchée de chaque plat et ils se sont figés. Ce n’est pas bon ? C’est ce que j’ai pensé pendant un moment, mais l’instant d’après, ils se sont tous mis à manger voracement.

	« Oh ! »
	« Délicieux ! »
	« Ngu ! »

Apparemment, j’étais inquiet pour rien. Ils ont continué de manger en silence après ça, et toute la soupe et les brochettes ont disparues.

	« Iya...je suis plein ! C'était un régal ! »
	« Je suis content que ça vous ait plu. »

Comme c’était des plats simples ça n’a pas demandé trop d’effort à faire, je ne pensais pas qu’ils seraient autant heureux avec ce repas. S’ils sont aussi faciles à satisfaire, ça valait le coup de cuisiner.

	« Iya....Takumi est un génie. Je ne peux pas imaginer qu'il vient juste d'entrer à l'âge adulte. »
	« ….............................Haa ? »

Wald-sama a soudainement dit quelque chose d’étrange.
Que vient-il de dire ? A-t-il dit tout juste adulte ? Ça veut bien dire la même chose que le passage à l’âge adulte au Japon. Cependant, à Aetherdia, on devient adulte à l’âge de 15 ans, non ? Est-ce que…..je fait 5 ans plus jeune ?

	« …................... Je ne sais pas quel âge vous croyez que j'ai, mais j'ai 20 ans, vous savez ? »
	« « « « « Eh !? » » » » »

Ue !? Tous ? Ils sont tous surpris ?

	« Sérieusement !? Je pensais que tu avais 16-17 ans au plus. »
	« …......... »

Est-ce qu’il m’ont toujours vu comme un gamin tout juste adulte ? Alors c’est vrai que les japonais semblent jeunes……… je viens juste de le réaliser pour la première fois. La conversation stupide continua après ça. J’ai dû faire quelques blagues pendant la conversation, mais ça a été. Quand la nuit tomba, les sentinelles ont été déterminées. Il va y avoir 3 roulements, mais ils m’ont dit que je ne serais pas inclus aujourd’hui, alors, avec reconnaissance, j’ai décidé de dormir.

	« Ici, Allen, Elena. »

J’ai mis la couverture par-dessus Allen et Elena, et ils se sont blottis contre moi, comme toujours.

	« Est-ce que vous dormez toujours comme ça ? »
	« Seulement quand nous dormons dehors. Ils ne semblent pas aimer dormir sur le sol froid. »
	« Fuun... »

J’avais essayé, une fois, d’étendre la couverture par terre, mais les jumeaux s’y sont opposés en faisant non de la tête vigoureusement. Ça doit leur rappeler leur vie d’avant notre rencontre…..leur environnement de quand ils étaient esclaves. Ils ne semblent pas s’en souvenir beaucoup, mais ils se souviennent de ça. En plus, les enfants semblent avoir pris l’habitude de se blottir contre-moi en dormant, après la première fois.

	« Bien, je vais accepter avec reconnaissance votre offre et dormir. »
	« Ou. Bonne nuit. »

Suu…Suu…les enfants se sont déjà endormis. Après avoir gentiment caressé leurs cheveux, j’ai fermé les yeux.

Le jour suivant, quand je me suis réveillé, tout le monde me regardait avec espérance, l’espérance de faire le petit déjeuné. Et bien sûr, je l’ai fait……….. Je veux dire, je vais sans doute encore faire quelque chose de délicieux.