Isekai Yururi Kikou : Chapitre 22

Isekai Yururi Kikou : Chapitre 22

6 décembre 2018 0 Par Madae

Isekai Yururi Kikou

 

Chapitre 22 : Quête de subjugation des chevaliers

 

 

La quête de subjugation de monstre de la forêt de Gaya. L’objectif est de diminuer la quantité de monstres et d’enquêter afin de voir s’il existe des nids de monstres proche de la ville et de les détruire.
——–Forêt de Gaya.
Une dangereuse forêt avec un risque de rang A, où les monstres se déchaînent en grand nombre. Il est dit que la partie centrale de la forêt est le territoire de monstres si puissants que personne n’en ait jamais revenu indemne. Mais, ça ne veut pas dire que les monstres sont concentrés uniquement dans le centre de la forêt. Les monstres apparaissent même à la lisière de la forêt. Les monstres qui s’échappent de la partie centrale sont de rang C et D. Néanmoins, Ils sont encore un danger pour les gens ordinaires. En plus, les monstres puissants……ce n’est pas comme-ci les monstres de rang A ne sortent jamais de la forêt. Quand ils sortent de la forêt, les dommages sur les humains augmentent inévitablement. Donc, pour minimiser les incidences dans les alentours de la ville………une force de dissuasion est nécessaire pour nettoyer la lisière de la forêt. C’est habituellement fait uniquement par les chevaliers sans aide des aventuriers. C’est un cas spécial puisque la cible est la forêt de Gaya. Même si l’on s’enrôle avec les chevaliers et s’entraîne diligemment, il n’y a qu’une poignée de personnes qui peuvent aller dans la forêt de Gaya. En plus, la ville de Shirin est proche de la ville frontière du Royaume Argo. Bien que ce soit un pays ami, la ville ne peut pas être sans défense avec toutes les personnes influentes qui passe pas la forêt. À cause de ça, les aventuriers sont appelés à l’aide. Les personnes influentes incluant les groupes d’aventuriers de rang A et B sont réunis. Comme pour moi, j’ai reçu une quête obligatoire venant du capitaine des chevaliers Grunwald Ruven-sama pour participer à cette élimination.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Le jour J. Je me suis d’abord arrêté à la guilde des aventuriers avec Allen et Elena. Mon but était de vérifier les détails de la quête. Honnêtement, je n’ai pas écouté quelle sorte de quête c’est. Juste la situation habituelle. Je n’ai pas écouté alors je voulais connaître le contenu de la quête, donc je ne serai pas un fardeau. La guilde est sur le chemin de la porte Ouest, après tout. Cependant, j’ai regardé le panneau d’affichage des quêtes et puis je suis allé au point de rendez-vous à la porte Ouest. Là-bas, les chevaliers chargeaient plusieurs charrettes et les aventuriers qui ont acceptés la quête sont déjà présents. Quand les gens nous ont remarqués, ils nous ont regardés avec suspicion et désapprobation. Je sais, je me fais remarquer à cause des enfants qui m’accompagnent, mais cette atmosphère est vraiment déplaisante. Pour l’instant, je les ignore et m’approche de Wald-sama qui donnait des instructions.

	« Oh, tu es là ! »

Wald-sama, qui nous a finalement remarqués, nous fait un signe de la main et marche vers nous.

	« Bonjour, Wald-sama. »
	« Tu es vraiment venu. Les petits aussi sont là, comme je m'y attendais. »
	« Puisque j'ai reçu la quête je suis naturellement venu. En outre, Wald-sama savait que les enfants 
m'accompagneraient quand vous m'avez donné la quête, non ? »

Wald-sama connaît les circonstances d’Allen et Elena. Si vous savez, pourquoi voulez-vous que j’y participe !

	« Hahaha. Vous aurez pas de problèmes. En plus, je vous ai mis dans mon équipe. »
	« Vous nous avez divisés en équipes ? »
	« 3 équipes au total. Un groupe de 15 personnes. Les groupes d'aventuriers reste ensemble. »
	« De ce que je peux voir, il n'y a pas d'autre groupe de 3 personnes à part nous. »

C’est facile de voir chaque groupe vu la façon dont les aventuriers se sont regroupé.

	« C'est ma décision de vous laisser participer, après tout. Ah, de cette façon le nombre de chevaliers peut être 
diminué. »

Vous semblez avoir fait attention à la division des équipes.

	« Si vous pouvez être aussi prévenant, vous auriez dû expliquer notre présence aux autres chevaliers-samas. 
Vous ne leur avez même pas dit sur notre participation ? Je peux sentir leurs regards froids depuis que nous 
sommes arrivés. »
	« Oh ! J'ai oublié ! »

Ce type…….. Les chevaliers qui écoutaient attentivement notre conversation, regardent Wald-sama avec indifférence. Je me demande si Wald-sama est toujours comme ça. Mais, L’information comme quoi c’est Wald-sama, lui-même, qui nous a demandé de venir à dû se propager. J’espère que ça va faciliter la communication dans notre unité….. Allen et Elena qui sont sensibles aux inconnus autour de nous, ont considéré leurs regards comme hostiles, mais ils ne se sont pas précipités sur eux, mais ils se sont plutôt accrochés à mes jambes. J’ai décidé de les prendre de mes bras parce que c’est difficile de marcher dans cette situation. J’en ai pris un, puis deux, et maintenant ils s’accrochent plutôt à mon coup. Ça va durer encore un moment, huh…….

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

Nous somme allés à la forêt de Gaya en charrette. Comme les charrettes ne peuvent pas être laissées sur place, des chevaliers qui ne participent pas à la subjugation vont les ramener. Nous allons arriver à destination d’ici 4 à 5 heures. J’ai pu échanger quelques mots avec les autres chevaliers dans notre charrette. Heureusement leur attitude s’est un peu adoucie. Parce que j’ai été « obligé par Wald-sama », ils nous font ressentir un sentiment de sympathie, je pense. Apparemment, Wald-sama fomente régulièrement contre son entourage. L’atmosphère dans la charrette s’est apaisé et nous sommes arrivés à destination paisiblement.

	« Oshi! Les préparatifs sont terminés. À partir d'ici, chaque équipe va passer par un chemin différent jusqu'au 
point de rassemblement prévu. »

Cette quête de subjugation a été planifiée pour durer au maximum 5 jours. D’abord, les 3 équipes vont se déplacer séparément dans la forêt. Notre équipe est formée de 10 chevaliers dont Wald-sama. Il y a aussi un groupe de 4 personnes appelés [Souffle du Dragon] dont Rudolph-san un aventurier de rang A. 17 personnes au total. Sans délai, je suis l’équipe de Wald-sama tout en tenant la main d’Allen et d’Elena. Après avoir marché un moment dans la forêt.

	« Là ! »
	« Arrive ! »

Il semble que les enfants ont senti un monstre. Ils pointent vers la gauche avec leur doigt tout en tirant sur mes vêtements.

	« Merci. Wald-sama, un monstre arrive par la gauche. »

Je fait immédiatement mon rapport au capitaine de l’équipe, Wald-sama.

	« N, à gauche ? ..........Takumi, il n'y a rien là-bas. »
	« Il y a encore de la distance entre nous. Mais, on devrait le voir bientôt. Que devons-nous faire dans ce genre 
de situation ? Tout le monde s'en occupe ? »

La distance de détection d’Allen et d’Elena est vaste. Cependant, il nous reste pas mal de temps pour nous préparer à la confrontation.

	« Gilm, peux-tu le détecter ? »

Le leader de [Souffle du Dragon], le rang A, Rudolph-san vérifie immédiatement avec un de ses membres. Rudolph-san a une stature digne et imposante, et il porte une lance avec un embout en forme de hache…….un homme de 38 ans portant une hallebarde. De toute évidence, une personne émettant une atmosphère criant « Vétéran ». Celui qui vérifie la position du monstre est un éclaireur de rang C appelé Gilm-san. Si je ne me trompe pas, il possède un skill de détection. Les deux autres sont un épéiste de rang B, Zack-san, et la seule femme, une magicienne de rang C nommée Iris-san.

	« Non, il n'y a aucun réaction. »
	« Oioi, c'est vrai ? Ne me raconte pas des bêtises pareilles. »
	« …......... »

Il semble que la détection de Gilm-san n’a pas réagi. Les alentours deviennent bruyants. En entendant les résultats de Gilm-san, Zack-san se moque dans le doute. Mais, Rudolph-san, comme s’il observait quelque chose, me regarde, moi et les enfants. J’ai un skill de [détection], mais ça me prend comme point central et le pouvoir s’étend dans un périmètre autour de moi. Ça me permet de chercher tout autre pouvoir magique autre que le mien. Ça utilise une bonne quantité de la magie de l’utilisateur et c’est considérablement différent de [présence détection]. Même si je pense qu’il a le même skill de détection que moi, puisque la quantité de pouvoir magique que j’ai est extrêmement grande, je peux chercher une zone plus grande. Et bien que ce soit similaire de [détection], Allen et Elena ont [Détection de présence]. C’est une habilité qui leur permet de sentir les mauvaises intentions dans une certaine mesure. Bien que nous devions activer la compétence par nous-mêmes, Allen et Elena utilisent la compétence inconsciemment. Et, le rayon d’action de la [détection de présence] d’Allen et d’Elena est vaste. J’ai vérifié ce fait moi-même avec ma [Détection]. C’est la raison pour laquelle Gilm-san détection n’a pas encore fonctionné.

	« Ah ! »
	« Qu'est-ce qu'il y a ? »
	« Il y a une réaction. Ça arrive ! »

Il semble que le monstre apparaît finalement dans sa détection.

	« Quoi !? »
	« Vraiment ? »

Les membres de [Souffle du Dragon] et les chevaliers-sama se mirent simultanément à regarder vers nous. NonNon, c’est vraiment la vérité. Ce n’est pas comme si je dirais quelque chose d’irresponsable dans un endroit comme celui-là. Hey, qu’est-ce que vous faites de ça ? Ne devriez-vous pas y prêter attention ? Immédiatement après, un loup rouge, seul, apparaît. Une fois à vue, tout le monde se met en position d’attaque…..

	« Ah, oi ! »

Un des chevaliers pointe vers la direction du loup. Ah, Mince ! Quand j’ai regardé ce qu’il pointait, j’ai vu Allen et Elena charger le Loup Rouge. Quand nous étions dans le donjon, je leur ai dit « quand vous trouvez un monstre, vous pouvez le tuer », et je me suis souvenu trop tard. J’ai oublié de dire à Allen et Elena d’attendre avant d’attaquer…..
Les jumeaux filent vers le loup rouge rapidement. Sur place, Allen lance un coup de pied sous le menton du monstre. Le loup rouge s’est surélevé un peu à cause de ce coup et par la suite Elena lui assène un [Axe kick] sur la tête. Le loup rouge s’est écrasé au sol et ne fit plus un mouvement.

	« ….................... »

Les chevaliers et les aventuriers ont tous eu la même expression sidérée, avec la bouche grande ouverte.