Isekai Yururi Kikou : Chapitre 16

Isekai Yururi Kikou : Chapitre 16

6 décembre 2018 0 Par Madae

Isekai Yururi Kikou

 

Chapitre 16 : Donjon de la Terre * Conquête 4

 

Bonjour. Aujourd’hui est le troisième jour depuis que nous sommes entrés dans le donjon. Nous avons rapidement avancé jusqu’à douzième étage hier et nous avons été capables de trouver les escaliers menant au treizième étage dans la soirée. J’ai décidé d’y passer la nuit avant d’avancer plus loin. Donc, nous sommes en ce moment à l’entrée du treizième étage. Le plan était de retourner en ville après trois jours, mais je pense que nous pouvons conquérir ce donjon aujourd’hui ou demain si tout se passe bien. J’ai entendu qu’une fois que le boss du quinzième étage est vaincu, il est possible de retourner au premier étage grâce à un appareil de transfert. Dans le pire des cas où nous ne battons pas le boss, nous devrions pouvoir rentrer un jour avant la prochaine quête.
Ayant décidé de continuer d’avancer, je prépare le petit déjeuné. Le menu d’aujourd’hui est déjà décidé. J’ai battu les œufs, le sucre et le lait ensemble pour créer de la dorure, et j’ai baigné le pain, qui était dans les affaires que Syl m’avait donné, dedans. J’ai fait fondre le beurre dans une poêle précédemment chauffée, mis le pain dedans et le fit cuire attentivement des deux côtés. Un, c’est du pain perdu. Je verse du miel que nous avons obtenu hier sur les pains. U…n, ça sent bon. Hé bien, bon appétit. Oh ! Succulent ! Je comprends la succulence avec juste une bouchée. Même s’il y a une intense douceur, ce n’est pas très lourd. Le miel des abeilles géantes………Délicieux. Effectivement, ça vaut la peine d’en obtenir à tout pris. Allen et Elena semblent aussi apprécier le pain perdu au miel. Ils le mangent comme s’ils étaient en transe. Après avoir observé Allen et Elena manger pendant un moment, j’ai voulu terminer mon repas, mais un groupe d’abeilles géantes apparu soudainement dans le passage. Les monstres foncèrent vers nous de leur propre volonté.

	« Je m'en occupe, vous deux, continuez de manger. »

Je fourre le pain perdu dans ma bouche, informe les jumeaux en essayant de tout mâcher, me lève et fais face aux abeilles géantes.

	« [Air Shot] »

D’abord, je vise le groupe et lance une sphère d’air. J’ai été capable de tuer plusieurs d’entre-elles, mais plus de la moitié à été capable de s’en échapper grâce à leur agilité.

	« [Wind Cutter] »

Je lance plusieurs lames de vent cette fois-ci. Les abeilles géantes sont tuées successivement pas les lames de vent. Bien, j’ai été capable de m’en occuper cette fois-ci. Après avoir battu toutes les abeilles géantes, j’ai été récolter les drops se trouvant sur le sol. La plupart étaient des ailes et des dards, mais j’ai pu obtenir 2 pots de miel de plus. En retournant près des enfants pour terminer mon petit déjeuné, un autre monstre arrivait dans le passage. Are ? C’est une autre abeille géante. Nettoyons la zone pour le moment. Mais, pourquoi continuent-elles d’apparaître ? Je regarde notre petit déjeuné et réalise soudainement. Est-ce que les abeilles sentent la douce odeur du miel et la suivent ? Oh ! Est-ce que, par chance, les abeilles géantes peuvent être attirées vers nous ? Ça vaut le coup d’essayer.

Après le petit déjeuné, nous commençons la conquête du treizième étage. En le faisant, je portais un pot de miel ouvert dans ma main. Alors…………………….

	« Tou ! »
	« Ho ! »
	« Nsho ! »
	« Yaa ! »

Donc, il est établi que les abeilles géantes sont bien attirées par l’odeur du miel. Elles ont été appâtées ! Une superbe bonne prise. Les abeilles géantes nous attaquent par succession et me surprennent dans le processus. Ça excède complètement mes attentes ! Bien sûr, les abeilles sont tuées par Allen et Elena qui les combattent joyeusement sans se fatiguer.

	« « H...on, h...on » »

Des douzaines d’abeilles géantes sont apparues, mais elles ont toutes été vaincues.

	« « E...y, e...y » »

Il semble que le miel soit devenu le met favori d’Allen et Elena, ils sautent de joie à chaque fois qu’ils trouvent des pots de miel. Ils ont un incroyable sourire à chaque fois. C’est trop mignon ! Est-ce que c’était une chanson à thème du miel, là ? Ils font des bruits ressemblant à une chanson, en ramassant les drops, mais c’est indiscutablement mignon aussi !

	« « Miel, était là... ! » »

Les jumeaux trottent vers moi avec un grand sourire et les bras pleins de drops. Parce que c’était trop adorable, je leur caresse beaucoup la tête. Ils peuvent être mes frères et sœurs vu leur âge, mais je suis juste comme un tuteur idiot depuis le début…………
En fin de compte, après une demi-journée de collecte de miel, nous avons avancés jusqu’au bout du quatorzième étage où nous avons trouvé l’escalier menant quinzième. Le miel ? Bien sûr, nous avons beaucoup récupéré !