Isekai Yururi Kikou : Chapitre 13

Isekai Yururi Kikou : Chapitre 13

2 décembre 2018 0 Par Madae

Isekai Yururi Kikou

 

Chapitre 13 : Donjon de la Terre * Conquête 1

En allant dans la direction qu’Allen et Elena avaient choisis, nous avons rapidement trouvés les escaliers menant à l’étage du dessous. En regardant la carte, c’était probablement le chemin le plus court. En plus, l’opinion des deux enfants, concernant le chemin à prendre, n’a jamais été différente, pas une seule fois. Ils démontrent le pouvoir des jumeaux à son plein potentiel.
Beshi.
Dokan.
Zuruzuru…
Batain.
Allen et Elena lancent des coups de pied. C’est balancé au loin et s’écrase contre le mur. Ça glisse au sol, juste comme ça. C’est mort.
Combien de fois ai-je pu voir exactement la même scène… Hn. Il n’y a plus d’ennemi ! Hahaha. Parce que les monstres dans les donjons de classe débutant ne sont pas très forts, j’ai laissé Allen et Elena s’occuper d’eux comme ils le voulaient. À ce sujet, il n’y a que des slimes, taupes de terre, araignées de terre (évidemment, c’est le « Donjon de la Terre », les monstres qui apparaissent sont principalement de l’attribut de terre) qui apparaissent……..sont vaincu les uns après les autres. Pour le moment, je laisse les enfants se lâcher, mais ce genre d’entraînement dans le futur, est-ce OK ? Être fort n’est pas une mauvaise chose. Spécialement dans ce monde où l’espérance de vie est plus courte que sur Terre. Ils sont encore petits, alors c’est bon, non ? Au Japon, ils seraient au jardin d’enfant. Au jardin d’enfant, ils devraient jouer vigoureusement, non ? Une fois qu’ils auront grandis un peu, je commencerai à leur enseigner les bases, ou les laisserai aller à l’école ! Tout devrait bien aller alors !
Nous sommes arrivés au cinquième étage sans incident : Il y a une petite pièce, alors j’ai décidé de stopper et de camper ici.
D’abord, je les nettoyais avec [Washing]. Ils ne sont pas si sales, mais garder une bonne hygiène est nécessaire. Ensuite, c’est la préparation du dîner. Je sors un réchaud magique portable. Maa…C’est similaire à un réchaud électrique de table. Par ailleurs, ça ne marche pas à l’électricité, mais avec des pierres magiques de feu. J’ai trouvé cet outil magique pendant une balade en ville. C’était le seul outil magique abordable. Mais, même si le prix n’avait pas été raisonnable, je l’aurais aussi acheté, parce que c’est pratique. Je place un fait tout remplit de soupe sur le réchaud magique et l’allumait. J’ai demandé au patron de l’auberge s’il pouvait cuisiner quelque chose pour moi, et c’est ça. C’est une soupe à base de tomate, avec beaucoup de viande et des légumes variés. L’acidité et la douceur sont rafraîchissantes. Puis, j’ai fait une salade de pomme de terre avec du pain frais que j’avais acheté en ville. Malheureusement, ils n’avaient pas de pain carré (en général, le pain au japon est surtout du pain de mie ou du pain brioché en forme carré et en tranches épaisse), donc j’ai dû utilisé du pain rond. Hm, ça semble bon ! Hé bien, Bon appétit.
Après avoir dîné, c’est le moment de la préparation du lit. Cela dit, mon lit est juste une couverture dans laquelle je nous enveloppe en étant adossé au mur, et avec deux enfants accrochés à moi de chaque côté. Idem à ce qu’on a fait dans la forêt de Gaya. Normalement, il n’est pas nécessaire de placer une barrière avec les pierres de protection. C’est une mesure défensive contre les monstres et les humains. Les bandits par exemple. De plus, je suis navré de dire qu’il existe aussi des aventuriers à la morale douteuse. Ils attaqueraient lorsqu’on baisse la garde et voleraient tous nos bien. Mais, je suis le seul d’entre nous qui peut faire le guet. J’ai l’impression que mon corps serait capable de tenir quelques jours sans dormir, mais je n’ai pas l’intention d’essayer. Tout va bien. Nous nous réveillerons assurément si une personne nous approche avec de mauvaises intentions. Malgré tout ça, Bonne Nuit.

 

Le jour suivant, le deuxième jour.
Quand j’ouvre les yeux, Allen et Elena sont déjà réveillés et me fixent en s’accrochant à mes bras, comme d’habitude. Je défroisse mes vêtements et prépare un simple petit déjeuné. Le menu se compose de saucisses et d’œufs brouillés, du pain frais avec de la confiture à la fraise. Les saucisses et les œufs cuisent rapidement. La confiture à la fraise fait partie de ce que Syl m’a donné, fabriquée au Japon. Il y a un papier sur lequel sont écrits les informations du produit sur le pot, mais il est écrit avec l’alphabet d’Aetherdia. Et il y a « MADE IN JAPAN » inscrit dessus. Est-ce que Syl l’a intentionnellement remplacé ? Pour être attaché à de tels détails………
Maa, nous l’avons, tous trois, mangé avec gratitude. Nous avons pris une petite pause après le petit déjeuné et nous sommes partis pour conquérir le cinquième étage. Nous avons avancé doucement comme avec les premiers étages. Les drops n’étaient pas de très bon valeur, mais leur nombre est assez significatif. Il n’y a pas de problème si on possède un sac magique, mais il y a probablement des aventuriers de faible rang qui n’en ont pas. Si c’est le cas, ils doivent probablement trier leurs affaires et jeter ce dont ils n’avaient pas besoins. Ils pensent probablement que ça ne gêne personne de les jeter puisqu’ils ne sont pas rentables…Particulièrement, ce [Gelé de Slime] qui ne semble pas être utile……. À quoi ça sert ? C’est mou et froid, c’est plaisant au touché. Peut-on les utiliser pour des matelas ou des oreillers ? Est-ce que ça n’est pas intéressant ? Bien, essayons d’en fabriquer un quand j’aurais le temps. Tout d’abord, [Stockage Infini] peut le fertiliser, mais je ne sais comme ça marche alors je vais le mettre avec tout le reste. En parlant de ça, Allen et Elena ne portent absolument rien. Je veux garder les affaire qu’ils portent au minimum à cas où on soit séparés…..je n’ai pas l’intention d’être séparé d’eux, et il n’y a pas de problème de les chercher immédiatement dans le cas où…mais de l’argent…de l’eau, et de la nourriture ne devraient pas poser de soucis. Et un couteau aussi, devrait être bien. Mais, tous ça empaqueté dans un sac risque de gêner pendant un combat au corps à corps… D’ailleurs, ce serait lourd… Devrais-je obtenir des sacs magiques de faible qualité pour les enfants ? Mais, n’est-ce pas dangereux pour des enfants de porter des objets magiques coûteux aux vues de tous ? Bien ! Réfléchissons encore un peu pour ces sacs !
Beshi.
Dokan.
Zuruzuru…
Batain.
Ah, un loup vola encore. Les sont encore trop faibles. Nous continuons d’avancer à un rythme régulier.

 

◇ ◇ ◇ ◇ ◇ ◇

 

La conquête continue et nous sommes actuellement au huitième étage. Nous avons passé la moitié du donjon. La qualité des monstres à augmenter un peu. Un monstre insecte avec une carapace dure qu’Allen et Elena ne peuvent pas battre en un seul coup a commencé à apparaître. Les enfants ont une mauvaise affinité avec les monstres de types insecte, contrairement au type normal. Bien qu’ils ne seront pas vaincus, ils vont se blesser à frapper cette dure carapace encore et encore, alors j’ai décidé de m’occuper moi-même des insectes. En plus, les monstres apparaissaient maintenant en groupe et non plus seul, en petit groupe de 2-3 à un grand groupe de 10 environ. Nous n’avons pas de difficultés, mais le premier obstacle pour les jeunes aventuriers est sûrement ce huitième étage.
Pendant que nous avancions………..

	« Uwaaaaa............. !! »

Un cri résonne devant.

	« Vite, sauvez-vous !! »

Le cri désespéré venait d’un groupe d’aventuriers. Un groupe de jeunes adolescents et adolescentes. Un groupe de monstres poursuit les jeunes. Des loups, lapins à corne et chauve-souris tranchante, 10 monstres variés en un groupe.

	« Wa, hey ! Tu fais quoi !? »

Un jeune aventurier s’arrête immédiatement après nous avoir passé et nous crie dessus en panique. « Je veux vite m’enfuir » et « On devrait le laisser seul » étaient les émotions qui m’étaient transmises via son expression.

	« [Wind Cutter] »

Quand toutes les personnes disparaissent de mon champ de vision, et tous les monstres me font face, j’ai invoqué la magie du vent en accentuant la puissance magique. Plusieurs lames de vent coule à flot sur les monstres qui ont changé de cible, pour nous viser. Hn, la plupart d’entre eux furent vaincus. Cependant, un monstre se faufile entre les lames, dans le nuage de poussière. Mais, ça ce moment-là, Allen et Elena chargent ce monstre et lui donne un grand coup de pied, sans retenu.

	« Eeeeeeeeeh............ !! »

Les jeunes aventuriers qui ont été témoins de cette action, crièrent d’incrédulité.